Arebona et Abugnata

Notre association Les Ambiani dispose d’un village Gaulois reconstitué basé à Pont-Rémy, dans la Somme, près d’Abbeville.

Ce site est né d’un projet expérimental de reconstitution d’un chaland Gallo-Romain du Ier – IIe siècle après Jésus-Christ.

chaland vide

Ce projet d’ampleur a été porté par des partenaires nombreux (institutionnels et privés) et variés (scientifiques et artisans professionnels, ainsi que des ouvriers en insertion). Aujourd’hui, la mairie de Pont-Rémy et le Syndicat Mixte Baie de Somme Trois Vallées en restent les acteurs majeurs.

Le projet a débuté par la construction de bâtiments : une halle pour abriter le bateau, une forge pour façonner les clous de calfatage et une maison pour les artisans et les ouvriers.

 

 

 

Ainsi, le chantier a commencé en 2010 et s’est achevé fin 2012. Le village Gaulois porte le nom d’Arebona, qui signifie le village près de la rivière en langue Gauloise. Il est intéressant d’observer le vieillissement des structures et l’entretien que cela nécessite au quotidien. Arebona est aujourd’hui ouvert régulièrement au public, pour des visites et démonstrations costumées.

Les Ambiani ont pour objectif de construire d’autres bâtiments : un appentis pour le four de potier où seront cuites les céramiques, un nouveau portail, un appentis pour abriter le four à sel …



Le nom choisi pour le chaland est Abugnata qui signifie la fille de la rivière en langue Gauloise. Il s’agit de la seule embarcation reconstituée à pouvoir naviguer dans les conditions de l’époque. Le chaland est amarré face au village, sur la Somme. Sa navigation se fait via le chemin de halage, tiré par la force de l’Homme quand il est à contre-courant.

chaland

Après une mise à l’eau réussie début 2013, les scientifiques et les membres de l’association ont pu constater l’évolution de l’état du chaland.

C’est ainsi qu’une opération de calfatage a été menée en 2016 pour boucher les fissures qui se formaient et assurer l’étanchéité du bateau.

L’association souhaiterait maintenant faire naviguer le bateau à charge, car ce type d’embarcation était avant tout, durant l’Antiquité, un bateau de commerce.